Mana Kikuta

Toucher les noms gravés

Née en 1986 à Hiroshima, Japon.
Vit et travaille entre la France et le Japon.

Toucher les noms gravés est une série de portraits de femmes et d’hommes qui tracent aujourd’hui les contours d’une mémoire commune dans le Grand Paris : les médiatrices qui transmettent l’histoire du Mont-Valérien, les passants qui s’arrêtent devant les stèles érigées boulevard Richard Lenoir, le sculpteur qui imagine un monument dédié aux immigrés italiens, les ouvriers qui construisent un nouveau monument aux morts cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale, les enfants qui jouent près d’un monument délaissé ou encore les archivistes qui conservent des instantanés de ces histoires. Elle saisit une mémoire en train de s’écrire, au moment où Paris doit tenter de redéfinir le lien entre celles et ceux qui y vivent ou ont disparu.

Lieux d’exposition

  • Ouvrage Université (Ligne 15) – Image de l'œuvre
  • Magasins généraux – Œuvre